Nouveautés 2022

L'urgence, pour les parents et les éducateurs, c'est de se parler, donc de lire avec les enfants.

Guerre en Ukraine : lire avec les enfants

  • "... Nous, éditeurs de livres russes, protestons contre la guerre déclenchée par les autorités de la Fédération de Russie en Ukraine. La guerre doit être arrêtée immédiatement et les initiateurs et les participants à l'agression militaire doivent être dépouillés de leurs grades et de leurs rangs et traduits en justice...". Pétition du 25 février, citée dans la lettre ouverte de l'éditeur jeunesse indépendant KompasGuide.

  • Il faut en parler avec les enfants, écrit la pédopsychiatre Rose-Marie Moro : Le Monde, 7 mars.

  • Il faut lire aux enfants la guerre, l'exil, l'accueil des réfugiés, nous a dit Joëlle Turin le 14 mars, dans sa visioconférence, L'exil dans les albums jeunesse.

    • Flon-Flon et Musette, Elzbieta , Ecole des Loisirs, 1994 : présenté par Cœur d'albums.

    • Le nuage bleu, Tomi Ungerer, Ecole des Loisirs, 2000.

    • Migrants, Issa Watanabé, La joie de lire, 2020.

    • L'Agneau qui ne voulait pas être un mouton, Didier Jean et Zad, Syros et Amnesty International, 2003.

    • La guerre qui a changé Rondo, Rue du Monde : un conte ukrainien sur la guerre de 2014.
      Pour chaque vente, un euro est versé par l'éditeur au Secours populaire pour l'aide d'urgence à l'Ukraine.

    • La guerre, José Jorge et André Letria, la Joie de lire, 2020, pour des enfants plus grands, terriblement beau et actuel.

  • Le Centre National de Littérature de Jeunesse (CNLJ) conseille :

  • Comment parler de la guerre en Ukraine avec les enfants ? sur France Inter.

  • Les éditions du Pourquoi pas ? mettent en lecture intégrale libre sur internet deux de leurs ouvrages de la collection faire société : Parole de papillon, Cécile Roumiguière, 2015 : un enfant kosovar dans la guerre civile de son pays ; le dénouement de ce roman pour ados permet d’espérer un retour à la vie heureuse et au pays. Quelque chose a changé, Yves-Marie Clément : court texte sur les effets du totalitarisme, à hauteur d’enfant.

  • Une tribune de l'éditeur de Rue du Monde, dans la revue l'Actualitté.

  • La Moufle, une histoire d'accueil. Les éditions Didier-jeunesse vont publier en Ukrainien le célèbre conte, publié par Florence Desnouveaux et Cécile Hudrisier, 2009. Les versions antérieures en allemand ou en anglais peuvent être lues aux petits réfugiés... et aux autres.

  • Des livres en ukrainien à lire ou à offrir à des enfants réfugiés, fabriqués et diffusés par l'Ecole des loisirs pour soutenir leurs éditeurs et auteurs ukrainiens :

Les Prix : une occasion de découvrir de beaux albums

  • Le prix Astrid Lindgren (surnommé le Nobel de la littérature de jeunesse-hommage à la créatrice de Fifi Brindacier) décerné à la suédoise Eva Linstrom, après Jean-Claude Mourlevat, en 2021. Ses titres publiés en français par Cambourakis : Le Pont, Je m'évade ! et Tout le monde s'en va, Olli et Ma, Où sont nos bonnets ?, Et on est devenus amis.

  • Les prix de la Foire Internationale de Bologne, en mars : albums lauréats en français :

Publications récentes pour mieux connaître la littérature de jeunesse

A suivre tout au long de l'année